Technique Jūhō

Le Shōrinji Kempō prône également le calme dans l’action, grâce à un entraînement basé sur des « techniques souples  » ou « JŪHŌ ».

juho2

Le JŪHŌ est l’art des dégagements, des contre-saisies et des contre-prises, s’accompagnant ou non des projections.

juho1

Ces techniques sont multiples et variées, le principe étant de proportionner la riposte à l’attaque.

juho3

Elles requièrent toutes, une connaissance aussi précise que possible de l’anatomie, de façon à utiliser au mieux les points faibles et douloureux du corps humain.

 

juho4

Une bonne application de ces techniques permet de travailler en finesse, sans utiliser la force pure, ce qui rend le Shōrinji Kempō accessible aux personnes des deux sexes, sans limite d’âge.

juho5